LES SCIENCES AU TEMPS D’AUGUSTE COMTE

avec Cyril Verdet

X

«  Astronomie populaire, éducation des prolétaires « 

Jeudi 27 février 2020

19h00 – Maison d’Auguste Comte

Bien avant Jules Verne et Camille Flammarion, la vulgarisation des sciences prend sa place au sein des mouvements d’éducation populaire, à commencer par l’astronomie. Pour Arago, il s’agit de respecter la charte du Bureau des longitudes à qui il est fait obligation dès sa fondation par l’abbé Grégoire de dispenser un enseignement au tout-venant. Pour Comte en revanche, il s’agit de former à la « saine philosophie astronomique » non pas seulement les « messieurs » mais surtout les ouvriers. Quel enjeu pour un tel enseignement ? Se peut-il que l’astronomie soit populaire ? Aurait-elle quelque résonance sociale voire politique ?

Les séances se tiennent dans l’appartement qui fut occupé par Auguste Comte. Il s’agit d’une réflexion menée à partir des leçons du Cours de philosophie positive d’Auguste Comte, publiées entre 1835 et 1842. Cyril Verdet, professeur de physique au Collège Stanislas. 

Maison d’Auguste Comte

10, rue Monsieur-le-Prince 

75006 Paris / 2e étage

X

19h00 précises 

Réservation obligatoire: augustecomte@orange.fr ou auguste.comte.paris@gmail.com

par téléphone: 01 43 26 08 56