MOUVEMENTS OUVRIERS ET POSITIVISME. JOURNÉE D’ÉTUDES 16 MARS 2018 – 9h30-17h30

Dans le positivisme d’Auguste Comte, une des préoccupations majeures du philosophe a été  la diffusion des savoirs auprès du prolétariat. Dès 1830, Comte donne des cours gratuits d’astronomie aux ouvriers et toute son œuvre le montre persuadé de l’utilité et des bienfaits de l’instruction des classes populaires. De nombreux prolétaires ont ainsi adhéré au positivisme, du vivant de Comte, puis au-delà, chez les disciples, dans les différents groupes positivistes qui ont essaimé à la fin du XIXe siècle et le début du XXe. Les positivistes n’ont jamais cessé de faire œuvre d’éducation populaire et ils ont participé activement aux mouvements ouvriers de cette époque, prenant même différentes initiatives.

Cette journée d’étude est consacrée à préciser ces liens et à en analyser des aspects parfois méconnus.

 

PROGRAMME

9H30- 12h30

9h30 – Michelle Perrot (Professeure d’histoire émérite à l’Université Paris-Diderot) : ouverture

10h – Carole Christen (Maître de conférences en histoire contemporaine, IRHiS, Université de Lille) : « Des savoirs positifs pour les ouvriers : les cours d’adultes à Paris dans le premier XIXe siècle »

11h – Annie Petit (Professeure de philosophie émérite à l’Université de Montpellier) : « Le monde du travail vu par les positivistes et leurs interventions »

 

12h – 12h30 : Présentation de la Chapelle de l’Humanité

12h45 – 14h15 Déjeuner

 

14h30-17h30

14h30 – David Labreure (Responsable de la Maison d’Auguste Comte, docteur en lettres modernes): « La Bibliothèque positiviste populaire de la rue Réaumur (1880-1884) »

15h00 – Isabelle Lespinet-Moret (Professeure d’histoire contemporaine, Université Paris I Panthéon-Sorbonne, Centre d’histoire sociale du XXe siècle, (CHS, UMR 8058)) : « Les prolétaires positivistes au sein de l’Office du travail, positionnement idéologique, pratiques militantes et gouvernementales (1891-1914) »

16h00 – Michèle Riot-Sarcey (Professeure émérite d’histoire contemporaine à l’Université Paris-VIII-Saint-Denis): « Auguste Comte avait-il raison lorsqu’il affirmait que celui qui détient les clés de l’histoire détiendrait les clés de l’avenir ? »

17h15: visite de la Bibliothèque des Amis de l’Instruction

(rue de Turenne)

 

Renseignements et réservation :

augustecomte@orange.fr

01 43 26 08 56

Site internet : www.augustecomte.org